Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 novembre 2010 7 21 /11 /novembre /2010 12:19

Après quelques billets consacrés à l’écriture, celui-ci, comme le suivant, se recentrent sur le militantisme pour les droits des animaux.

Prochainement, je consacrerai un billet aux points de convergence entre mon activité d'auteure, mon activité d'orthophoniste, et enfin ! celle de militante.

 

Tout comme Yves Bonnardel, tout comme d’autres penseurs et acteurs des droits des animaux, je suis d’avis que, si adopter un comportement végane est certes incommensurablement moins préjudiciable aux animaux - ainsi qu’à la planète et aux humains, voir par exemple les sites Viande.Info ou Vegplanete - que les attitudes spécistes humaines classiques, le plus important n’est pas là.

Si l’on veut être efficace, c’est-à-dire si l’on vise une révolution dans la manière d’envisager nos relations aux animaux, si l’objectif est que l’exploitation des êtres sentients cesse, alors il faut se battre pour porter le débat au niveau citoyen / politique.

 

Ainsi, avoir la végane attitude et s’en autocongratuler n’est pas porteur de changement.

Ce qu’il faut, c’est oser parler de la philosophie antispéciste, et s’unir pour que notre discours soit de plus en plus entendu.

 

Quel courage  il nous faut : avoir su dépasser sa culture spéciste, essuyer presqu’au quotidien les moqueries et remarques méprisantesse montrer toujours en forme car sinon notre alimentation est bien évidemment aussitôt mise en cause, vivre dans un monde empli de cadavres : le cuir, la fourrure, les boutiques, les restaurants, le matraquage publicitaire, la propagande viande et laitages… tout en gardant le sourire, car nous voulons que se démente l'image caricaturale des défenseurs des animaux "hypersensibles" et pas rigolos...

 

Si les antispécistes doivent au quotidien « se blinder émotionnellement », pour reprendre une expression d’Yves Bonnardel*, une période particulièrement pénible pour eux est, de toute évidence, celle des festivités précédant Noël.

 

Mais… heureusement, il y a les amitiés, les groupes d’actions, le Paris Vegan Day, les idées pleines d’humour de certains, qui s’attellent à toucher le public par des messages aussi drôles que justes. On se soutient, on combat ensemble pour les droits des êtres sentients quels que soient leur espèce, leur sexe, leur identité sexuelle, leur « race », et, en ce qui concerne les animaux non humains, malgré les moutons égorgés, les canards et oies suppliciés, les dindes condamnées, les cols de fourrure véritable qui ornent une foultitude de manteaux, malgré les cadavres d’animaux torturés que nous voyons défiler plus que jamais… on arrive à rire et à s’amuser. On est forts !!!

 

C’est dans cet esprit que je mets en ligne un premier concours  (un second suivra !) : il s’agit de voter pour la vidéo dont le message sera à la fois le plus chargé en humour et le plus porteur de sens pour faire avancer la cause des animaux.

 

Chacun-e peut proposer, via commentaires de ce blog ou  courriel, une vidéo, à condition :

- qu’elle soit en français, ou sous-titrée en français : l’objectif est que les vidéos puissent être comprises par le maximum d’habitants de notre beau pays ;

- qu’elle n’excède pas 10 mn.

 

Ainsi nous disposerons d’un stock de vidéos que nous pourrons ensuite diffuser via les sites où nous avons des pages profil !  Malin, non ?

 

En voici deux que, pour ma part, je vous propose :

 

Vidéo en ligne sur ma page OVS.

 

  Vidéo que j'ai découverte sur le blog De l'autre côté.

 

Qu'en pensez- vous ?

 

En avez-vous d'autres sous le coude ?

 

Ah, au fait : il n'y a pas de lots à gagner ! Car c'est bien connu, les militants sont en général des bénévoles que l'appât du gain intéresse peu !

 

* Une personne qui considère sérieusement les intérêts des autres animaux ressent vite la rue, avec ses étals de bouchers ou de poissonniers, mais aussi les frigos ou les estomacs de son entourage, comme autant de cimetières et de charniers. Il faut apprendre à se "blinder" émotionnellement...

Yves Bonnardel, Révolutionner notre rapport aux animaux ? Discussion sur le mouvement "antispéciste" et ses principales objections, éd. Les renseignements généreux.

 

Et voici vos propositions de vidéos :

 

celle d'Alexandra :

Partager cet article
Repost0

commentaires

Tristan 22/11/2010 16:16


En effet, quand "on" n'a pas sa valeur d'indéfini, il s'accorde en genre et en nombre (c'est ce qu'on appelle un accord par syllepse).


Nathy 22/11/2010 10:12


Super les filles ! je trouve la vidéo 2 de Sandrine et celle d'Alexandra très bonne. L'idée de la pancarte pourrait être reproduite en live dans la rue, par exemple devant les grands magasins, là
où les "vieilles peaux" abondent, qu'en pensez-vous ?
Pas sûr d'avoir le temps de chercher une vidéo sur le net, mais si je peux, je chercherais. Promis !


Sandrine 21/11/2010 23:00


PS pour Alex : je t'ai 2 fois eue, aujourd'hui ! :oD
Trouvé d'un coup de clic sur mon moteur de recherche :
On indéfini
Quand le pronom on a sa valeur indéfinie (il ne désigne personne en particulier), il donne ses marques de masculin singulier aux adjectifs et participes qui s'accordent avec lui. On ne peut jamais
être sûr de rien.
On personnel
Quand on a la valeur d'un pronom personnel (on représente des personnes particulières, il peut être remplacé par je, tu, nous, vous), les accords peuvent se faire au masculin ou au féminin et au
singulier ou au pluriel selon le genre et le nombre des personnes désignées par on. On s'est rencontrées au festival (on mis pour nous représentant deux femmes). Alors on est toujours aussi
mignonne ? (on mis pour tu représentant une petite fille).


Sandrine 21/11/2010 22:56


Alex : Wouaah ! Belle idée ! Quand est-ce qu'on se construit une pancarte et qu'on fait pareil ?

Sandrine : Tu as raison : c'est fait pour utiliser :o))


Végébon 21/11/2010 19:35


C'est une super idée ! Je ne connais pas de vidéo végétarienne humouristique, donc je ferai partie des utilisateurs plutôt que de ceux qui proposent :).


Présentation

  • : A FLEUR DE PLUME
  • : Le blog d'une [entre autres] orthophoniste-nouvelliste-essayiste ET militante pour l'abolition de l'exploitation animale.
  • Contact

Livres

afleur