Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 18:58

Dans  Le cri de la carotte, je vous parle un peu de l'asso Sea Shepherd ; si, si, rappelez-vous  :

 

[...] … Mais si mon laïus ne vous convainc toujours pas… alors je crois que vous avez l’équation animal = enfant = féminin = pas masculin vissée aux tripes, comme mon compagnon, qui ne peut s’identifier qu’au valeureux équipage de Sea Shepherd.

Cette association, pourtant, se fonde elle aussi sur le sentiment a priori peu viril de compassion, mais elle revendique une « compassion passionnée » : Cependant, notre équipage doit quant à lui être motivé par une compassion passionnée. Nous avons besoin d'individus qui brûlent de rage contre les injustices perpétrées à l'encontre des baleines, des dauphins, des phoques, des tortues de mer, des oiseaux marins, des poissons et de toute forme de vie dans les océans du monde entier.

Ce sont en effet les mots qu’on découvre sur le site Internet de Sea Shepherd, rubrique « Nous rejoindre ». Mais également :

 Description du poste : Non rémunéré, longues journées, travail difficile, conditions dangereuses, météo extrême.
Garantis : Aventure, épanouissement et le travail le plus pénible que vous ayez jamais apprécié. L'expérience d'une vie.

Attention : Pleurnichards, mécontents, adeptes de la grasse matinée et poules mouillées, inutile de vous présenter… ! [...]

 

Paul Watson, le patron de Sea Shepherd, a le verbe aussi éloquent que la présentation de son asso. L'entendre est un régal :

 

 

Le discours de Paul déborde (haha, déborde, pour un marin ! bref) d'intelligence, notamment lorsqu'il nous parle de sa conception de l'intelligence. Mais, à propos d'un autre gars méga-futé, à savoir Albert Einstein, hé bien Paul a faux lorsqu'il nous cite la fameuse petite phrase. La preuve ? Elle se trouve sur le blog de mon copain Pingalo, dans l'un de ses articles et commentaires : clic !

 

De même, j'avais soulevé le pot aux roses, toujours dans Le cri de la carotte, concernant la célèbre citation :

Le jour viendra où les personnes comme moi regarderont le meurtre des animaux comme ils regardent aujourd’hui le meurtre des êtres humains.

... puisque notre Léonard de Vinci ne l'a en fait jamais prononcée !

 

À part ça... si vous le pouvez, ne manquez pas Paul Watson, ce 3 avril, à Paris !

 

flechedor-20avril-2011.jpg

Partager cet article
Repost0

commentaires

Sandrine 07/04/2011 09:00


Merci pour ce petit compte-rendu ! J'en suis ravie !


Flavien & Lucile 04/04/2011 00:00


Ce soir à la Flêche d'Or, Paul Watson a été magnifique. Un discours d'une rare intelligence suivi d'une longues séries de questions librement posées par le public. Chacune de ses réponses a
démontré ses qualités d'orateur, une maîtrise irréprochable des dossiers sur lesquels il travaille, un sens de l'humour exceptionnel et, surtout, un coeur énorme. Nous avons beaucoup ri et beaucoup
pleuré. Enfin, son invitation au militantisme (et pas forcément pour Sea Shepherd ou les océans) était des plus dynamisantes pour nous redonner espoir et confiance en ce qu'on est tous
potentiellement capable d'accomplir pour les animaux et la préservation de notre biosphère.


Présentation

  • : A FLEUR DE PLUME
  • : Le blog d'une [entre autres] orthophoniste-nouvelliste-essayiste ET militante pour l'abolition de l'exploitation animale.
  • Contact

Livres

afleur